• LN PCA : Opportunités d'un déplacement vers l'ouest de la gare de St Cyr-Les Lecques

    Sur la ligne existante Marseille Aubagne Toulon, la gare de St Cyr-Les Lecques est située entre les gares de La Ciotat(Bouche du Rhône) et Bandol(Var). A l'ouest de cette gare, il existe une zone à 4 voies : un évitement fret. Un train de fret peut ainsi stationner sur l'une des voies extérieures afin d'être doublé par un train voyageur. Occasionnellement, lors de perturbation, un TER peut-être aiguillé sur l'une de ces voies extérieures afin d'être dépassé par un autre train de voyageur direct entre Marseille et Toulon.

    Sur la section de ligne classique entre Aubagne et Toulon, l'organisation des trains sera à terme la suivante :

    Pour être insérés entre les TGV sans arrêt, les TER Marseille Aubagne Toulon sont regroupés en batterie de 2, chaque demi heure, avec une alternance des gares desservies.

    Un aménagement ferroviaire simple consiste à déplacer la gare de St Cyr-Les Lecques, quelques centaines de mètres vers l'ouest, sur la zone à 4 voies mentionnées ci-dessus. La gare pourrait ainsi devenir le terminus/tête de ligne de missions TER omnibus vers Marseille et Toulon, cadencés aux 15 min. Une telle cadence peut s'inscrire entre les sillons TGV, car les missions TER sont plus courtes (il y a donc moins de rattrapages entre les TER desservant chaque gare et les trains direct). Les autres trains direct de Marseille à Toulon dépasseraient les TER quand ceux-ci sont à leur terminus à St Cyr (il peuvent donc stationner "longtemps" à St Cyr avant d'engager une nouvelle mission)

     

    Y-a-t-il un intérêt socio-économique à introduire une "coupure" à St Cyr des missions Marseille Toulon, pour en contrepartie passer d'un cadencement à la 1/2h à un cadencement au 1/4d'h ? Cela nécessite d'analyser les flux qui "franchissent" la coupure.

    L'organisation des trains pourrait alors être la suivante :

    A noter le sillon violet, qui pourrait être un TER semi direct, qui continuerait à relier Marseille, Aubagne à Toulon de bout en bout, permettant aux principales gares (La Ciotat, Bandol, La Seyne sur Mer), une desserte complémentaire permettant notament de "franchir la coupure" de St Cyr

     

    Le conseil régional doit se saisir de cette possibilité d'augmenter la capacité de la ligne existante entre Aubagne et Toulon, sans attendre la construction d'une Ligne Nouvelle

     

     

    « Communiqué de presse TGV développement : Non, le TGV n'est pas un boulet financierAG TGV Développement du 21 Avril 2015 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    DEMADE
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 15:46

    La création de cette halte est suspendue à l'opposition des riverains car elle implique un élargissement d'emprise. Je me disais qu'avec un seul quai central il serait peut être possible de ne pas sortir de ces emprises, en utilisant les talus lateraux.

    2
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 15:54

    Et qui sont ces riverains (dont on ne voit pas d'habitations ni jardins à proximité des emprises) ?

    Car il faudrait aussi un batiment voyageur et un parking (mais qui pourrait se mutualiser avec des parkings existants, comme ceux du centre aquatique

    3
    DEMADE
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 19:01

    Il y a une route à déplacer au Nord, qui impliquerait l'expropriation d'une parcelle planté en Bandol (St Cyr est sur l’AOC Bandol).Au sud si on implante 2 quais il faut exproprier un jardin.

    Sinon, on peut réutiliser le tiroir au nord côté Marseille pour les Terminus venant de Toulon, en implantant une traversée V2 vers V1 et un quai ; Utiliser le tiroir dans la cour de la gare, en le déplaçant le long du quai V1, en implantant cette fois une traversée vers V2 pour les terminus venant de Marseille.

    Plus simplement encore, un TER venant de Toulon marque son terminus au quai V2, part sur le tiroir Nord direction Marseille en cisaillant V1, y effectue son retournement et attends, repart et stationne un temps d'arrêt normal (30s) sur V1 pour la montée des voyageurs, puis repart vers Toulon. De même, un TER venant de Marseille marque son terminus au Nord du quai V1, y effectue son retournement et attends avant de repartir en cisaillant V1 vers V2.

    Le pb est le cisaillement de V1.

    En secours, si le cisaillement n'est pas possible à un instant donné,  on peut prolonger la voie V2 bis Sud jusqu'au bout du quai V2 avec un aiguillage en pointe vers Toulon en laissant l'actuelle communication V2bis-V2. Ainsi un TER venant de Toulon et terminus St Cyr incapable de franchir V1 et suivi par un IC ou TGV se positionne sur ce tiroir en attente de leur passage et stationne, s'avance sur V2 bis après dégagement d'un train de Fret éventuel, retourne puis va stationner (30s) sur V1 pour son nouveau départ.

     

    Bref dans les 2 cas on utilise les quais existants sans sortir des emprises existantes au prix de quelques manœuvres de retournement, qu'il faut de toutes les façons effectuer.

    4
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 19:26

    L'idée serait quand même d'avoir une exploitation simple et robuste, donc éviter les cisaillement. Le principe du TER Marseille St Cyr  qui s'arrête à St Cyr pour sont terminus, puis enchaine sur une mission St Cyr Toulon est simple

    Il manque des emprises au nord ? On parle d'un quai, donc au pire 3 mètres à grignoter sur une longueur de 200m, donc un dixième d'hectare.

    L'idée n'est pas non plus d'implanter les 2 quais au sud, mais directement sur les voies fret extérieurs

    Pour le nord, si vraiment c'est si compliqué de légerement sortir des emprises, alors on peut mettre le quai là où il y a l'actuelle voie de déport, et s'il faut, casser le quai nord V1 actuel pour repousser vers Toulon la communication V1bis->V1

    5
    DEMADE
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 11:03

    Il n'y a aucune chance que cela se fasse avec des quais sur les voies Fret. Cela coince depuis des années à cause des riverains, entre autres, et il n'y a pas de raison que cela ne continue pas. De plus, un stationnement prolongé (retournement et attente du nouveau départ 20mn ??) sur ces voies empêcherait le garage d'un train de Fret. Le garage fait juste 750m , impossible de caler un TER (100m) derrière.

    Mais vous devriez en parler à votre ami Mr Patouillard (Tgv Développement), il me semble qu'il est de St Cyr, Non ??? Peut être a t il une influence locale.

    De plus, si un TER s'arrête en terminus sur une voie Fret, pour repartir dans l'autre sens il devra de toute façon cisailler la voie par laquelle il est arrivé.

    Si on veut éviter ce cisaillement, il faut que les voies principales soient positionnées à la place des voies fret actuelles et que les TER soient garés en voies centrales avec justement un quai central (V1b et V2b). Il faut alors insérer une double traversée (|X|), dite bretelle, pour permettre le passage de la V2bis (intérieure) vers la V1 et vice-versa. Cela représente de gros travaux de reprise de courbe pour ne pas prendre cet itinéraire (voie extérieure) en déviation mais en voie directe, et si on veut éviter un abaissement de la vitesse limite il faut repousser le quai de la nouvelle gare assez loin du BV actuel (300-500m) et en dehors du village.

    Je pense que ma solution est bien moins pénalisante en terme de coût, d'interruption de trafic pendant les travaux et d'exploitation, les quais et le BV actuels restants en service. De plus, les 2 communications V1-V2/V2-V1 à créer peuvent aussi éventuellement servir de pas d'IPCS.

    Je serai ravi d'en discuter plus en détail avec vous.

    6
    lgv paca
    Mercredi 11 Mars 2015 à 17:16

    je vois que vous étes maintenant pour des solutions moins coûteuses et dévastatrices...mais le représentant de sud sainte baume au COTER était  (est?) le maire de saint cyr  ...donc rien de prévu pour st cyr!!!logique non?

    une nouvelle pétition contre ce projet pharaonique car nous n'avons plus le moyen d'attendre la réouverture de la ligne carnoules gardanne et encore moins 20 milliards a investir pour raccorder deux villes distantes de  160 km à vol d'oiseau en 1 h 30 en 2050  https://secure.avaaz.org/fr/petition/Segolene_Royal_Ministre_de_lEcologie_Developpement_durable_et_Energie_STOP_AU_PROJET_LGV_PACA_LN_PCA_Ligne_Nouvelle_Prov/?Day2Share

     

    7
    Mercredi 11 Mars 2015 à 17:39

    J'ai toujours été pour des solutions moins couteuses et non dévastatrices. Tout ce blog en témoigne. Mais oui, cette Ligne Nouvelle est nécessaire. Il serait dévastateur pour la Région de ne pas la faire. Mais pas comme cela est prévu actuellement.

    Et il faut la rouverture de Carnoules Gardanne. Laisser à 2h30 deux grandes métropoles distantes de seulement 160km, voilà ce qui n'est pas sérieux. C'est apparement votre projet, tout comme la décision gouvernementale avec la Priorité 1. Je me demande donc bien le sens de votre pétition à la Ministre...

    Par ailleurs, que je sache, si le déplacement de la gare de St Cyr ne se fait pas, il y a aussi quelques oppositions : les mêmes que des opposants à la LN PCA ; surtout ne toucher à rien, et ne pas faire progresser le train

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :