• Je poste cette note sur la LGV POCL (Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon). Certes cela est peu loin de notre région PACA. Pour autant le sujet est important car un des objectifs de cette LGV POCL est le doublement de la LN1, en voie de saturation, qui nous est nécessaire pour acheminer les TGV de la région Parisienne à PACA (et donc depuis Paris, Lille, Rennes, Nantes, Amiens, Bruxelles, Londres) : si l'arc latin (Gênes Barcelonne) est important, il est également important parmi tout les TGV qui circuleront sur la LGV PACA, de ne pas les voir tous s'arreter à Marseille ou se diriger vers Barcelone, il en faudra bien quelques un pour aller au delà de Lyon...

    Cette LGV POCL se présente au débat public sous la forme de 4 scénario, ouest sud, ouest, médian et est, avec 2 variantes d'arrivée sur Lyon pour les 3 derniers, Macon(nord) ou Montanay(sud) avec desserte de Roanne.

    Selon les scénarios, un gain de temps de 10 min est possible (médian et est) entre Paris et Lyon (et donc entre Paris et PACA)

    Une option versée au débat de vitesse de 350 km/h au lieu de 320 km/h ferait gagner 10 min supplémentaires.

    Combiné au projet de LGV PACA (et de son scénario le plus efficace le cinquième scénario hybride) et à l'optimisation des vitesses sur la LGV med, il est envisageable de mettre Marseille à 2h30 de Paris, Toulon à 2h50, Cannes à 3h05 et Nice à 3h15 !

    Evidemment, les différents scénarios desservent différement le territoire, la "pensée unique" voulant que le scénario ouest sud le desserve le mieux, puisque desservant "en ligne" Orléans, Bourges, l'Auvergne et Roanne (ca ne vous rappelle rien sur les inconditionnels des "métropoles du sud" à desservir impérativement en ligne ? il existeraient les même "métropoles du centre")... et qu'il est le plus mauvais sur Paris Lyon (rappelez vous à quel point il est mal vu pour un tracé de relier rapidement Paris à Nice). Evidemment, une analogie n'allant jamais seul, ce tracé est aussi le plus cher, laisse de coté un pan entier du territoire (Nevers, Moulins) (à l'instar du Centre Var en PACA). C'est celui qui réclame le plus de gare nouvelle en dehors des centres (Bourges, Porte d'Auvergne, Roanne) (rappelez vous en PACA "Toulon est"). Et c'est finalement le tracé qui génère le moins de valeur pour la société (pour toutes les raisons ci dessus).

    Tant et si bien que ce scénario ouest-sud necessite 2.6 de subvention publique supplémentaire. Comme les collectivités au sud de Lyon (Rhone Alpes, PACA, Languedoc Roussillon) sont moins bien servies, on peut supposer que c'est 1.4 milliard de subventions publiques qu'elles ne verseront pas. Et c'est donc 4 milliards supplémentaires que les collectivités du territoire de POCL aurait à verser.

    Or les partisans de ouest sud (se qualifiant de "transversalistes") avancent que le surcout de ouest sud, outre qu'il compense une meilleure desserte du territoire, serait une meilleur amorce d'un barreau est-ouest.

    Le 1er argument ne repose sur rien car tous les scénarios génèrent des avantages équivalents pour les territoires. Mais certains génèrent des avantages au delà du territoire : qu'y aurait-il de positif à s'en priver.

    Le 2è argument est plus sournois : on depenserait plus à court terme, mais on ferait des économies sur le futur barreau est-ouest. Mais il faut y regarder de plus près. Car alors il faut comparer des choses qui nécessitent le même niveau de subventions publiques. Avec POCL médian, il y a donc 4 milliards d'euros de subventions publiques à investir pour amorcer un barreau est-ouest... quand il en reste 0 pour ouest-sud. Il y a aussi l'équivalent du barreau Poitiers Limoges (nécessaire dans une logique transversaliste), qui peut être intelligement redéployé en un barreau Limousin Chateauroux Limoges.

    Que peut-on donc faire avec 4 milliards de subventions publiques en vue d'un BEO ? Un barreau Orleans Courtalain de 65 km (réutilisant emprise existante de Orléans à Chateaudun), un autre La ménitré savonnieres de 62 km (entre Angers et Tours), Montrichard Langon puis Langon Vierzion (entre Tours et Vierzon) de 41+17km, soit 120 km de barreau à 18 millions d'euros le km de financement public (ca parait realiste comme ratio kilometrique) et 134km d'amenagement de ligne existante (le reste entre Angers et Bourges) à 5 millions d'euros le km de financement public. Illustration sur la carte suivante :

    POCL

    Un tel scénario vaut mieux que ce qu'il serait possible de faire avec ouest sud :

    POCL

     

    Mais à plus long terme, qu'en est-il de la "meilleure amorce du BEO" que serait le scénario POCL ouest sud ? le problème, c'est qu'il s'agit du BEO le plus compliqué via Montluçon et Limoges, en plein massif central.

    Du coup, là où avec ouest sud, il faudra financer un barreau Montluçon Gueret Limoges, avec médian, on financera plus facilement une LGV Rennes Nantes Angers multifonctionalité (BEO, barreau Atlantique Nantes La Rochelle et Nantes Poitiers SEA, radiale Paris Nantes et Paris Quimper) et l'électrification Angoulême Limoges Guéret Montluçon. Dans les 2 cas, il faudra rouvrir (Nantes) Cholet Poitiers.

    La différence est illustrée dans les cartes suivantes :

    POCL

    vaut mieux que

    POCL

    A investissement public du territoire et de l'ouest financièrement équivalent, le choix de POCL médian est bien plus prometteur et permet de terminer le BEO.
    L'argument selon lequel POCL ouest sud est une meilleure amorce du BEO, ou un surcout immédiat dans POCL pour une économie future dans le BEO, parait infondé.

    ------------------------------------------------------------------

    Enfin, le scénario médian étant accusé de mal desservir le territoire, voici quelle pourrait être sa desserte, tout ceci en se basant sur des créations de desserte similaires à celles prévus par RFF, mais des reports depuis d'autres itinéraires plus importants que ceux de RFF, et en intégrant les desserte du barreau Poitiers Limoges (à ne pas investir), à celle de POCL.
    Chacune des gares du territoire est correctement desservie et vers des destinations variées (dont les plus importantes Paris et Lyon), j'en laisse le lecteur juge. <cliquer pour agrandir>

    POCL : un tracé médian amélioré

     

    -------------------------------------------------------

    Une autre adaptation du scénario médian, au lieu de faire une inflexion du tracé et une gare "Porte d'Auvergne", entre Vichy et Moulins, serait de laisser à Moulins centre ce role (via un double raccordement Nord Sud prévu dans des options de RFF), et un barreau Clermont Ferrand (prévu dans une option de RFF pour accélérer le Clermont Lyon, mais qui devrait aussi pouvoir être raccordé vers Paris)

    POCL : un tracé médian amélioré

    Et la desserte pourrait alors être la suivante (la gare de Moulins joue le role de "Porte d'Auvergne)

    POCL : un tracé médian amélioré

     

    ----------------------------------------------------

    Le débat public s'orientant vers un scénario ouest

    POCL : un tracé médian amélioré

    ----------------------------------------------------------------------------

    Une adaptation du scénario médian qui pourrait constituer un scénario de compromis, puisqu'elle permettrait aussi, sans rien perdre des avantages d'un scénario médian, d'avoir la fonctionnalité "Orleans et Bourges desservi en ligne et a grande vitesse sur l'axe Nord sud (exemple Lille Lyon via le territoire de POCL)". Avec l'avantage supplémentaire de passer aussi par Vierzon. Cela ne reviendrait pas plus cher en subvention publiques car serait notamment économisé les couteuses traversées ou contournement d'agglomeration de Orleans Vierzon et Bourges


    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique